La brasserie

La microbrasserie BLESSING est née d’une reconversion et d’un retour aux sources de ses créateurs, Thomas et Nathalie Blessing. Ils ont quitté Montpellier et leurs activités professionnelles pour revenir en Alsace Bossue dans le village natal des grands-parents de Thomas. Ils ont mis leurs connaissances, leurs savoirs-faire et leurs passions en commun pour réaliser leur projet dans une vieille grange.
Thomas, docteur en biochimie et brasseur amateur autodidacte sur sa pico, a trouvé les réponses qu’il cherchaient en suivant la «Formation brassicole» du CFPPA à Douai, dispensée alors par Olivier Sénéchal, avant de concevoir puis construire lui-même son outil de brassage à partir de tanks à lait de 1000L dans la grange réaménagée. Deux cylindro-coniques de 20 hL sont venues parfaire le tableau.
Nathalie, alors architecte, impliquée bien au delà de la reconversion du bâtiment, aiguisée de sa gourmandise et de sa curiosité, a rapidement trouvé sa place en tant que brasseuse mais également en graphisme, communication, commercialisation et distribution.

La salle de brassage actuelle

La démarche globale privilégie l’économie locale, il en est a fortiori de même pour les matières premières. La brasserie a participé à la mise en place d’une filière Alsaco/Lorraine d’orge brassicole bio, malté à Lahr, en Allemagne, à 20km de Strasbourg. Elle ne concerne que le malt «pale», majoritaire dans toutes less recettes.
Les brasseurs utilisent exclusivement des houblons locaux, donc produits en Alsace, même pour leur India Pale Ale. Aucun houblonnier n’étant pour l’instant certifié Bio, c’est le lycée agricole d’Obernai qui cultive et fournit les houblons bio pour la coopérative agricole Hop France et qui développe la recherche variétale.

L’esprit du lieu

Un projet de construction sur le terrain jouxtant la brasserie voit le jour. Un nouvel outil de production est en cours de réalisation. Les cuves de brassage et les deux fermenteurs supplémentaires sont commandés chez un chaudronnier local. Pas de brasserie clé en main : il restera à «équiper» les cuves de brassages livrées nues, tout installer, tout connecter.
Suite à la décision de s’agrandir, Thibault, le fils, décide de participer à l’aventure et rejoint la brasserie en juillet 2018. Depuis, il est formé et brasse au côté de ses parents.

La brasserie actuelle (la maison) et le bâtiment en construction : sur la rue un magasin surplombant le volume de production situé à l’arrière

Le bâtiment présentera un magasin permettant de surplomber et voir la brasserie, de maintenir les visites mensuelles proposées depuis le début de l’activité et d’organiser des manifestions autours de la bière: atelier accords mets/bières. Des visites de groupes seront également proposées. Des petites expositions et quelques concerts y seront également organisées.

La famille BLESSING vise les 1000 hl : la structure restera une microbrasserie.
« Le but est de trouver l’équilibre, de maintenir la qualité de nos produits, d’assouvir notre besoin de créativité en élargissant notre gamme et de partager notre passion. »

L’équipe : Thibault, Nathalie et Thomas
Le nouvel outil en construction